AUDIOVISUEL. Devant ses collaborateurs, réunis jeudi 12 novembre à Paris, Vincent Bolloré, président du groupe Canal+, a annoncé sa volonté d’investir deux milliards d’euros pour relancer la société, confrontée à l’érosion de ses abonnés en France en précisant «Il faut avoir le courage d’investir quand ça va mal», a rapporté à l’AFP l’une des personnes présentes.
Ces moyens seront notamment investis dans des droits sportifs, et la création de nouveaux décodeurs. Par ailleurs, Vivendi, holding de Canal+ également présidé par Vincent Bolloré, pourrait monter, dans 7 ans, jusqu’à 49,9% dans Banijay-Zodiak. Vivendi a annoncé la prise de 26,2% dans le n°3 européen de la production audiovisuelle.