Après le passage en clair de LCI et la possession du groupe Newen (géré aujourd’hui par le directeur des Finances et des Achats du groupe TF1, Philippe Denery), Gilles Pelisson affirme pour TF1 : « L’ouverture d’une nouvelle Histoire »

Les objectifs du groupe : « devenir un référent de la création télévisée en France et à l’international ; renforcer son leadership sur la télévision en clair en France en préservant la puissance de TF1 grâce à des contenus fédérateurs ; créer l’offre digitale média référent du marché et enfin, être la régie capable d’offrir la puissance d’une offre unique et un ciblage extrêmement pointu »

Suite à sa réorganisation managériale, Gilles Pélisson explique que le groupe est maintenant composé de 2 groupes opérationnels :

« L’Entertainment » avec par exemple TF1 Games, TF1 Musique, TF1 Vidéo… géré par le directeur en charge de la régie publicitaire ainsi que des diversifications, Régis Ravanas et, d’un autre côté, « Broadcasting » géré par Ara Aprikian composé de: TF1 Films production, TF1 Production, Metronews, TF1 publicité.

Le PDG explique que pour la partie création « Le groupe s’appuiera sur Newen », « La volonté est d ‘aller vers l’expansion européenne, d’élargir la base nationale de Newen ».

Les deux premiers épisodes de la série Française de Netflix « Marseille » seront diffusés le 12 mai sur TF1 grâce aux récents accords entre Netflix et le Groupe TF1.

Gilles Pélission explique : « C’est une opportunité pour un leader tel que TF1 de combiner sa force avec celle d’un autre leader, Netflix, et d’offrir une soirée unique à ses téléspectateurs, (…) c’est un accord qui a du sens pour tester le marché et construire des liens avec Netflix qui par ailleurs cherche des partenaires locaux. »