Une petite révolution est en cours pour le groupe Lagardère, si habitué à verrouiller le contrôle de ses sociétés.
 Selon le Point.fr, le groupe va ouvrir le capital de Lagardère Studios (ex-Lagardère Entertainment), le 1er producteur audiovisuel français de fictions et flux, filiale de Lagardère Active.
 Le groupe dirigé par Arnaud Lagardère souhaitant rester majoritaire au sein de cette activité jugée stratégique : à peu prêt 30 % du capital est proposé. 
Ce projet encore secret est piloté par Dominique D’Hinnin, directeur délégué du groupe Lagardère, Denis Olivennes, président de Lagardère Active.