Fin 2016, TF1 rachetait MinuteBuzz pour un nouveau positionnement sur les réseaux sociaux.

Jeudi 12 janvier 2017, le groupe rachète 6,1% de Studio71, 4eme multi-channels network. Avec cette évolution, c’est vers Youtube que le groupe se tourne.

Chez TF1 on souligne que “ce partenariat s’inscrit dans une alliance paneuropéenne, le studio ProdiebenSat.1 réalisant simultanément un accord de même nature avec Mediaset, 1er groupe média privé en Italie”.

Mediaset, dont le groupe Vivendi, propriétaire de Dailymotion, détient pratiquement 30% du capital depuis fin décembre, prendra « une participation initiale de 5,5% » dans le Studio71. L’investissement global des deux entrants s’élève « à environ 50 millions d’euros », valorisant Studio71 à « 400 millions d’euros ». L’alliance va ainsi « créer l’opérateur le plus important d’Europe dans le talent digital en étroite synergie avec la télévision généraliste », selon le communiqué de Mediaset.

TF1 explique que l’accord vise à faire du groupe audiovisuel français “un acteur référent en France de la vidéo online sur l’ensemble des plateformes, en développant l’offre de contenus à destination des millennials ».

Aujourd’hui les contenus internationaux de Studio71 génèrent plus de 5 milliards de vidéos vues par mois, dont plus de 60 millions rien qu’en France.

Gilles Pélisson rappelle que l’ambition de TF1 est plus que jamais d’accompagner les internautes-mobinautes-téléspectateurs “dans leur quotidien car nous voulons rester leader en France”.

Pour ce faire, il fallait « dépasser les frontières traditionnelles de nos téléspectateurs ». “Studio71 Italia” sera quant à lui lancé au cours du premier trimestre 2017 à Milan, où seront gérées les activités italiennes de Studio71.

Le lancement de Studio71 se fera avec le MCN Finder Studios dont il est actionnaire.

Le MCN irrigue déjà le numérique chez TF1 grâce à la culture de son écosystème.

TF1 souhaite développer pour Studio71 la diffusion de contenus dérivés de ses antennes et y produire des contenus spécifiques à destination des Français mais aussi du public francophone qui fait partie du deal conclu avec le groupe allemand. Parallèlement, Prosieben 1 prend “une participation minoritaire stratégique” dans l’entité France de Studio 71.