LE CONCEPT

Atlantis Télévision s’est chargée de la post production de Dimanche + lorsque Laurence Ferrari présentait l’émission.
L’émission est consacrée à l’actualité politique en France, autour d’un invité.
Dès le début de l’émission, un épisode de la série Le Château relate les grands moments de l’actualité politique de la semaine. Trois reportages viennent ponctuer l’interview des deux invités. L’émission s’achève par La Bande-Annonce, l’agenda des événements à venir, réalisée par Nicolas Escoulan.
Ensuite, la formule a changé : l’émission débute avec un rappel des informations, et deux rubriques sont présentes au cours de l’émission : French Paradox sur des aspects de la législation dans différents pays confrontés à la situation en France, et Les ON/OFF, présenté par Karim Rissouli. Deux reportages sont aussi diffusés.

LE PROGRAMME

  • Diffusion : du 10 septembre 2006 au 23 juin 2013
  • Chaîne de diffusion : Canal +
  • Présentation : Laurence Ferrari (septembre 2006 – juin 2008) – Anne-Sophie Lapix (septembre 2008 – juin 2013)
  • Production : Canal +
  • Format : 55 minutes

LA VIDÉO

LA PRÉSENTATRICE

LAURENCE FERRARI

Atlantis Television - DIMANCHE +

Laurence Ferrari débute ses études à l’EFAP (Ecole Françaises des Attachés de Presse) à Lyon, après avoir échoué deux années de suite, médecine.
Sa vie professionnelle commence, en 1986, comme pigiste pour l’AFP (Agence France-Presse) et à l’édition Rhône-Alpes du Figaro Magazine. De 1986 à 1997, elle s’occupe de la rubrique « santé » sur Europe 1.

Dès 1994, elle devient pigiste pour Le Point, puis elle devient chroniqueuse, toujours dans la rubrique « santé », dans « Studio Gabriel » aux côtés de Michel Drucker, sur France 2. Ainsi que dans « Combien ça coûte? », avec Jean-Pierre Pernaut, produit par Christophe Dechavanne.
Elle présente les journaux, en 1997, de LCI de 6h à 10h. L’année suivante, en 1998, elle intègre France Info comme journaliste pour les « médias et (la) communication.

Laurence Ferrari, de 2000 à 2006 présente, chez TF1, « Sept à Huit », avec son époux Thomas Hugues, « Vis ma vie » et est joker des journaux télévisés du week-end.

De 2006 à 2008, elle arrive chez Canal+ pour l’émission « Dimanche+ », qui est une émission politique. Laurence coproduit l’émission « Vrai journal de Karl Zéro » grâce à sa société de production Story Box Press, en compagnie de ses associés, Thomas Hugues et Lorraines Willems. Entre 2007 et 2008, elle présente les soirées électorales sur Canal+ ainsi que des sketchs animés par les Guignols de l’Info.

Pour ce qui est de la radio, Laurence Ferrari présente le journal sur RTL. Elle finit par arriver chez TF1, été 2008, après avoir quitté Canal+ et RTL, afin de présenter dès août le journal de 20h en semaine.
Octobre 2008, Laurence Ferrari tombe enceinte et quitte son travail pour congé maternelle. A partir de 2011, elle présente, un jeudi par mois, « Parole Directe », émission politique au journal de 20h sur TF1, avec François Bachy. « Parole de candidat », dérivé de l’émission, présentée par Laurence Ferrari lors de l’élection présidentielle en 2012, durant 3 lundis consécutifs au cours laquelle les candidats à la présidentielle sont questionnés par un panel de français.
Laurence Ferrari annonce son départ en mai 2012, elle rejoint D8. Son dernier journal est le 31 mai 2012, avant que Gilles Bouleau la remplace. Chez D8, elle présente le talk-show « Le Grand 8 » où elle souhaite « dépoussiérer l’actualité ». En février 2013, le chroniqueur de radio, Serge Llado, accuse un chroniqueur de l’équipe de Laurence Ferrari d’avoir plagié un de ses programmes. Il fonde ses accusations sur la proximité entre le jingle du journal de 20h de TF1 et la bande-son du film « Les dents de la mer ».

Depuis août 2013, Laurence Ferrari présente et anime une émission sur la politique et l’actualité au sens large, sur iTélé, « Tirs Croisés ».
Elle participe à « Toute la télé chante pour sidaction » sur France 2.