LE CONCEPT

Durant plusieurs semaines, ils vont vivre dans une villa où ils rencontreront différentes jeunes filles qui ont eu un coup de coeur en voyant leur portrait et qui souhaitent tenter leur chance. Chaque prince aura deux prétendantes par semaine. A la fin de chaque semaine, il devra en éliminer une qui sera remplacée tous les lundis par une nouvelle.

Pour cette 4 ème saison des « Princes de l’Amour », 6 nouveaux célibataires font leur entrée dans l’aventure. 6 garçons qui ont un seul objectif : trouver l’amour. Cette année, nous ferons la connaissance des « Séducteurs » : Adrien, le beau sportif et Julien, le mannequin venu de Los Angeles ; des « Prétendants » : Benoît, le passionné de rugby et Brandon, le bûcheron des temps modernes. Enfin, les « Atypiques », Noël, le maniaque Ch’ti et Julian, le Gipsy macho.

LE PROGRAMME

  • Saison 4: Lundi 14 Novembre 2016 à 18h50
  • Saison 3: Lundi 9 novembre 2015 à 18h50
  • Saison 2: Lundi 10 Novembre 2014 à 18h50
  • Saison 1: Lundi 28 février 2014 à 18h50
  • Chaine de diffusion : W9
  • Production : Studio 89 Productions
  • Format : 35 minutes

teaser saison 4

LES PRINCES DE L’AMOUR SAISON 1

L’INTERVIEW

Atlantis Television - LES PRINCES DE L’AMOUR

Benjamin participants des deux saisons des Princes de l’amour :
Que faisais-tu avant de passer à la télé ?
Avant que je participe à « La Belle et ses Princes « j’étais serveur en boîte de nuit. Je travaillais aussi sur de grands évènements tel que l’EuroPride quand ils avaient besoin de serveurs.

Comment as-tu été casté sur l’émission ?
A la base, c’est une casteuse qui m’avait repéré pendant une « pool party » à Marseille. C’était pour faire la première saison des « Marseillais ». Le problème c’est que je n’étais pas majeur aux Etats-Unis à l’époque. La casteuse a quand même gardé contact avec moi. Par la suite, j’ai postulé pour la saison 2 de « La Belle et ses Princes », j’avais été pris puis à quelques semaines du tournage je les ai planté car je n’étais pas prêt à subir des critiques. Du coup la casteuse m’a rappelé la saison d’après, pour la saison 3 en me disant que je pouvais gérer mon image comme je le souhaitais, jouer le rôle comme je voulais. Du coup j’ai accepté et je ne regrette pas du tout !

Comment t’a-t-on proposé de faire « Les Princes de l’Amour » ?
Le soir de mon élimination avec Giuseppe dans « La Belle et ses Princes » où Jade nous a éliminé comme des malpropres (Rires). J’étais en train de faire mes valises, la productrice est venue me voir en me demandant si ça allait, si je n’étais pas trop déçu, etc. Forcément, j’étais très triste et au bord des larmes (Rires). Elle m’a dit de rentrer chez moi pour une dizaine de jours et de la rejoindre après à Ibiza pour le tournage d’une autre émission, et bizarrement, je faisais ma valise plus rapidement ! Donc je l’ai su de suite après mon élimination. J’ai eu le temps de profiter de ma famille avant de repartir donc c’était cool.

Quelle émission as-tu préféré ?
Le tournage de « La Belle et ses Princes » est très court, ça parait assez long quand on le regarde à la télé mais c’est fait sur du court terme. Nous, les séducteurs sommes restés pratiquement une semaine seulement. Donc il est vrai que quand Jade dit « je vous vois plus comme des amis », on n’a pas eu beaucoup de moments où on était avec elle. En tout cas je ne le regrette pas du tout car j’y ai rencontré de très belles personnes.
Mais c’est « Les Princes de l’Amour » qui m’a régalé ! Je suis resté un mois à Ibiza, j’ai fait la rencontre de Florian et des filles venaient pour nous. Les rôles étaient inversés et forcément on kiffe plus !

Tu es donc resté en contact avec certains candidats ?
Je suis resté en très, très bon contact avec Flo, Giuseppe et j’adore les voir à chaque fois. C’est pour cela que je monte souvent à Paris d’ailleurs.

As-tu trouvé l’amour ?
Peut-être que oui, peut-être que non (Rires).

Si on te proposais de participer à une autre télé-réalité, accepterai-tu ?
On m’a déjà proposé de faire d’autres émissions de télé-réalité. Pour le moment, je ne me prends pas trop la tête. Si ça vient, tant mieux sinon ce n’est pas grave, je reprendrai le cours de ma vie normalement.
Mais si cela peut me permettre de trouver un travail dans la télé sans entendre forcément « télé-réalité », par exemple être derrière la caméra ne me dérangerait pas du tout. Partir sur des tournages, c’est vraiment quelque chose à vivre que ce soit en tant que candidat ou membre de la production. C’est formidable donc si on me proposait quelque chose dans ce style-là, je ne refuserai pas.

Tes bons plans et tes bonnes adresses ?
J’en ai à revendre !
On en sort juste, « Black Ink Story » situé au 17 bis rue Voltaire à Levallois-Perret, c’est un shop de tatouage au top du top. On a été très bien reçus, on s’est vraiment régalés.
« Le Vendôme » au 9 rue Daunou dans le II ème est une très bonne boîte de nuit où l’on a été très bien accueilli avec Flo. D’ailleurs je leur fait un petit coucou et leur dis merci beaucoup !
Et sur Marseille, bien évidemment « Le Box » situé au 3 rue St-Saëns dans le I er là où je travaille et là où il y a tous mes amis. C’est là-bas que ça se passe le samedi soir à Marseille.

Si tu pouvais nous citer un parfum, un homme, une femme, une ville, un objet et une devise ?
Un parfum : Pi de Givenchy.
Un homme : David Beckam.
Une femme : Kristin Kreuk.
Une ville : Marseille.
Un objet : un god ! (Rires).
Une devise : « Carpe Diem ».

Tes projets et tes envies ?
Pour le moment, c’est profiter de tout ce qui m’arrive. Là on a quelques dates en tournée dans les boîtes de nuit.
Une fois que la notoriété sera retombée, je chercherai quelque chose de plus stable.

Source: The Smart Girls Blog