LE CONCEPT

“Tout peut arriver” est une émission adaptée de “Saturday Night Takeaway”, format britannique.
Le concept de l’émission est hilarant : durant les 2h d’émission, le public va de surprises en surprises et de parodies en parodies. Un faux numéro de “Turbo” pour le propriétaire d’une voiture commune, telle qu’une AX Prestige cabossée ou encore un fan de James Blunt qui se trouve dans le public, qui découvre que le chanteur est au domicile du spectateur en question, au même moment qu’il voit les images. Et encore, des célébrités qui ont piégé des anonymes en caméra cachée.

LE PROGRAMME

  • Diffusion : 11 et 18 février 2015 sur M6/ 24 mars 2015
  • Chaine de diffusion : M6/W9
  • Présentateurs : Guillaume Pley et Jérôme Anthony
  • Production : ITV Studios
  • Format : 120 minutes

LA VIDÉO

LES PRÉSENTATEURS

GUILLAUME PLEY

Guillaume Pley créer une émission pour Radio Clapas, qui durera de 2004 à 2005. Il suite parallèlement, une formation d’animateur de télévision ainsi que de radio au Studio M à Montpellier, où il prend aussi des cours de théâtre. Il est aussi la voix des habillages de publicité pour NRJ Perpignan. En plus de toutes ces activités, il est animateur du “Morning” sur Happy FM à 6h, ainsi que le “Talk Show” à 21h.

En 2007, il anime la météo sur France 3 régional. Il décide de partir pour vivre à Bruxelles. Il co-anime là-bas, tout l’été 2008, “Les Grandes gueules” aux côtés de Dan et Déborah sur NRJ Belgique. Il anime, la même année et toujours sur la même fréquence, La Radio Libre de 20h à minuit. Il fera, par la suite, une chanson “Le Rap d’Alphonse” produite par Stromae.
Il continue dans sa lancée et anime la seconde saison de Radio Libre, en septembre 2009. Il sort, la même année, un titre (“Pa 2 Rezo”) ainsi qu’une parodie sous le nom de Stromatiser (“Alors on bande”).

Janvier 2011, Fun Radio Belgique, c’est fini pour Guillaume. Il revient en France pour animer “Radio Libre”. Durant l’été 2011, il s’installe sur NRJ France mais aussi NRJ Belgique et NRJ Suisse, avec toute son équipe pour animer la radio de 21h à minuit, avec l’émission “Guillaume Radio 2.0”.

Parallèlement, il anime l’émission “Les Mecs pas très net” aux côtés de Léo Lanvin, toujours diffusée sur NRJ 12, durant le Talk Show de Jean-Marc Morandini nommé “Vous êtes en direct”.
Deuxième été consécutif où il anime de 21h à minuit toujours, avec la même équipe. Il remplace, par la suite, Cauet durant les vacances de Noël, en 2012.

Durant 4 jours, soit du 24 au 28 février 2014, l’émission de Guillaume a été diffusée de 20h à 2h du matin en direct sur NRJ, soit 6h d’antenne en direct et par jour.
En 2014, il créer une chaîne YouTube dédiée aux jeux vidéos : “Gamepley”, où il teste chaque semaine un nouveau jeu vidéo et fait ses commentaires.

“Ce soir on part en vacances”, jeu télévisé en 2014, qu’il anime sur NRJ12. Il a co-animé “Rising Star” sur M6, avec Faustine Bollaert, en septembre 2014.
Il coprésente “Tout peut arriver” avec Jérôme Anthony en janvier 2015.

JÉRÔME ANTHONY

Jérôme Anthony débute à l’âge de 14 ans, comme animateur radio dans “Bleu Citron”, sur Radio Rockin’ Chair. Passionné par la radio, il arrête ses études. Il est embauché par Radio Nancy où il restera durant plusieurs années. Grâce à “Sacré Soirée”, émission de Jean-Pierre Foucault, Jérôme Anthony se fait connaître du grand public, à l’occasion du concours de chant “Jeune Talent”. A la suite de cela, il enregistre un titre “Quelque part, quelqu’un”, écrit par Didier Barbelivien.

Il débute réellement sa carrière d’animateur télé en 1997 sur Disney Channel, avec “Zapping Zone”. M6 le repère et décide de lui confier, en 2008, “Drôle de réveil !”, avec Zuméo. Il présente aussi “Nouvelle Star” et “Nouvelle Star, ça continue” sur W9 et M6.

En 2009, la chaîne lui confie “Absolument Stars” et “La France a un incroyable talent, ça continue”. En 2010, il présente “Un Trésor dans votre maison”, adapté d’une émission anglaise, toujours sur M6.
En 2011, Jérôme Anthony co-anime “Zéro de conduite” auprès de Sandrine Corman, mais aussi “X Factor”, toujours sur M6.

Il co-anime “Tout peut arriver” depuis janvier 2015.

L’INTERVIEW

Tout peut arriver est un programme original qui ne ressemble à rien d’autre à la télévision. Comment le décririez-vous ?
C’est une émission de divertissement dont l’unique but est de rire avec les gens. Les stars du programme, ce sont les téléspectateurs. N’importe qui peut être piégé, avec la complicité de proches ou de célébrités. Toutes les séquences sont à mourir de rire : on a piégé des gens alors qu’ils étaient au cinéma ou tranquillement assis dans leur salon. Je suis même allé à Aix en Provence pour me cacher dans un mariage !

Les pièges, vraiment très réussis, ont nécessité une incroyable préparation…
Je tire mon chapeau à l’équipe de casting et de production qui ont fait un travail incroyable. Certains pièges ont nécessité des mois de préparation. Mais le résultat est bluffant. Et tous les animateurs de la chaîne ont joué le jeu. Il n’y a plus de divertissement pur et dur aujourd’hui à la télévision, et c’est dommage car on a besoin plus que jamais de rire.

Comment s’est passée la collaboration avec Jérôme Anthony avec qui vous coanimez l’émission ?
Je ne connaissais pas Jérôme, je l’avais juste vu à la télé en noir et blanc quand j’étais petit ! Mais c’est devenu un pote depuis qu’on a travaillé ensemble. C’est un mec encore plus drôle en dehors de l’antenne. J’ai appris beaucoup de choses en travaillant avec lui. Tout peut arriver est une émission impossible à animer seul. C’est comme quand on part en vacances : on se marre plus à deux que si on est tout seul.

Ça fait du bien de rire et de passer à autre chose après l’échec Rising Star ?
Déjà, j’ai la chance de connaître le succès grâce à NRJ où mon émission Guillaume 2.0 cartonne. Les gens dans la rue me parlent plus de NRJ que de Rising Star. Mais comme je l’ai déjà dit, pour moi Rising Star n’a pas été une mauvaise expérience. Si c’était à refaire, je le referai. Bien sûr j’aurai aimé qu’il y ait plus de gens, mais ça a été très formateur et ça m’a permis de faire aujourd’hui Tout peut arriver.

Trouvez-vous qu’on a été trop dur avec vous ?
Non car les critiques font partie du jeu. Moi j’assume le fait d’être un débutant à la télé. Quand je regarde mes premières émissions à la radio, je me trouve complètement nul. Rising Star était ma première émission télé, c’est normal qu’il y ait des choses perfectibles au niveau de mon animation. J’ai fait ce que j’ai pu et j’espère convaincre les gens aujourd’hui avec Tout peut arriver. L’important c’est d’évoluer. Mais quoi qu’il arrive, je suis heureux car je réalise mon rêve en travaillant sur NRJ et à M6. J’espère que, petit à petit, j’arriverai à faire rire tout le monde.

Les chroniqueurs de Touche pas à mon poste se sont acharnés sur vous. Leur en voulez-vous ?
Vous savez, moi j’aime tout le monde. Avec Cyril Hanouna on a la même passion de la télé et de la radio. Donc s’ils m’invitent dans l’émission pour discuter, j’irai avec plaisir.

Source : metronews