LE CONCEPT

Une émission réunissant différentes personnalités (humoristes, chanteurs, acteurs, présentateurs, sportifs…) avec des professionnels de la danse. Chaque danseur professionnel sera le partenaire ainsi que le professeur d’une de ces personnalités tout au long du programme.
Le principe : chaque samedi soir, après une semaine de répétition acharnée en studio, les couples s’affrontent un à un sur un thème choisi au préalable par le jury. Chaque danse étant propre à chaque duo (salsa, rumba, valse fox-trot, tango, cha-cha-cha, charlestown, paso doble..), certains pas techniques sont imposés par le jury professionnel. Cette année il est constitué du talentueux M Pokora, l’élégante Marie-Claude Pietragalla, l’enthousiaste Jean-Marc Généreux et le redoutable Chris Marques.
Au cours de la soirée, le jury note les différents duos en leur attribuant une note de 0 à 10. A la fin de la soirée, il ne restera plus que 2 duos qui s’affronteront au cours de « la dernière danse ».
C’est le public qui aura le dernier mot, en effet celui-ci pourra départager les duos restant en votant par téléphone, SMS ou sur le site internet dédié.
La célébrité gagnante de l’émission remporte un trophée symbolique.
Lors de cette nouvelle saison, les couples auront de nouveaux défis artistiques à relever !

LE PROGRAMME

  • Diffusion : À partir du samedi 24 octobre à 20h50
  • Chaîne de diffusion : TF1
  • Présentation : Sandrine Quétier et Laurent Ournac
  • Production : TF1 Production BBC / Worldwide France
  • Format : 120 minutes

LA VIDÉO

LES PRÉSENTATEURS

SANDRINE QUÉTIER

Atlantis Television - Danse avec les stars

Sandrine Quétier fait ses débuts à la télévision en tant que présentatrice du tirage du jeu Keno en 1994. S’en suit, en 1996, l’émission Les Piégeurs puis Politiquement rock de 1997 à 2000. Par la suite, elle anime différentes émissions entre 2000 et 2002 : Grand écran, Culture Pub, Ciné 6, Plus vite que la musique, Sex in the pub et une rubrique sur les sorties cinéma de la semaine dans le Morning Live.
De 2003 à 2004, elle co-anime d’autres émissions : Qu’est-ce qui se passe quand ?, Le grand examen du savoir vivre, Les vainqueurs de l’année, Code de la route, le grand examen et Le Brise-Cœur.
De 2004 à 2012, Sandrine Quétier co-anime avec Christophe Dechavanne Les 100 plus grands… Sans oublier, depuis 2006 à nos jours, 50 minutes Inside aux côtés de Nikos Aliagas et d’E ! Entertainment qu’elle présente seule. Ainsi que, depuis 2008 à nos jours, l’émission Du beau, du bon, du bien-être.

Novembre 2009, Sandrine Quétier présente le Plus Grand Quiz de France, en première partie, sur TF1. Toujours sur la même chaîne et la même année, elle co-anime avec Nikos Aliagas, Le magazine 120 min Inside et La chanson de l’année.
Mais elle joue aussi, depuis 2009, le rôle d’une présentatrice de télévision dans une série humoristique, Fritkot, diffusée en Belgique et sur HD1 en France.

2011 : elle gagne le Grand Concours des Animateurs sur TF1. Mais aussi elle coprésente Danse avec les stars, de la saison 1 à 5 avec Vincent Cerutti et depuis la saison 6 avec Laurent Ournac.

2012 : elle gagne pour la seconde fois le Grand Concours des Animateurs. Par la suite, elle est présente à l’émission Toute la télé chante pour sidaction, diffusée sur France 2.

Depuis quelques années, Sandrine Quétier anime les Victoires de la Beauté aux côtés du créateur et organisateur de l’événement : Willy Mansion.

Outre les émissions, elle présente différents directs de grandes cérémonies telles que les Golden Globes, le Festival du film américain de Deauville, le Festival de Cannes, les Oscars…

VINCENT CERUTTI

Atlantis Television - Danse avec les stars

Vincent Cerutti apprend la radio grâce à celle qui se trouve dans son collège, mais aussi d’autres radios associatives.
Il fait ses premiers pas à la télévision, en 2000, en étant le « speaker » officiel des « 24 heures du Mans » puis sur la chaîne « AB Moteurs » et enfin, en 2004, sur le « Tour de France à la Voile ».
De 2001 à 2005, il est sur les radios MFM, puis RTL Belgique et enfin Chérie FM en 2007. Il est aussi la « voix off » de différents documentaires.

Il créer sa propre société de production, Press’Agrum Productions en 2006. Il devient, par la suite et durant la même année, coproducteur et animateur de « On fait le plein ! », sur Le Mans Télévision.
Il intègre l’équipe de Morandini sur Direct 8, dès le 2 septembre 2009, où il anime une chronique nommée « Quizz sur les coulisses des médias ».
Il devient l’envoyé spécial pour TF1, dans les coulisses des NRJ Music Awards, en 2010. Grâce à cette opportunité, il réalise d’innombrables interviews de personnalités.

Eté 2010, Vincent Cerutti arrive sur RTL où 2h d’antenne quotidiennes lui sont confiées.

Le 1er janvier 2011, il présente « Sosie ! Or not sosie ? » sur TF1, émission de divertissement avec des caméras caches. Toujours chez TF1, il est choisit pour animer « Danse avec les stars » auprès de Sandrine Quétier, jusqu’en 2014.
Cependant, il fait son retour sur RTL, durant l’été 2011 où il anime « Stop ou encore », à la place de Vincent Perrot, mais aussi « Itinéraire d’un auditeur gâté ».
En 2012, et ce durant deux jours, il commente « 24 heures du Mans », toujours sur Eurosport.
En 2013, il présente « Le Grand Morning » sur RTL2. Mais il devient aussi pilote sur le Tour de France automobile, une de ses activités extra professionnelles préférées.
Rentrée 2013, et jusqu’en 2014, il rejoint la radio RFM pour présenter « L’Interview V.I.P. ». Depuis le début de l’année 2014, il anime le LOTO, sur TF1, en alternant avec Estelle Denis, Jean-Pierre Foucault et Sandrine Quétier.

Il participe, comme beaucoup, à « Toute la télé chante pour Sidaction », en 2014.

Depuis la rentrée de septembre 2014, il présente la matinale, de 6h à 9h, aux côtés de Laurie Cholewa, sur Chérie FM.

L’interview

rayane-bensetti-danse-avec-les-stars

Si je vous dis que vous étiez le moins « star » des candidats, vous ne le prenez pas mal ?
Non, pas du tout. C’est la vérité. Si bien que je ne me voyez pas aller aussi loin dans l’aventure. Avec des gens comme Anthony Kavanagh, Corneille, que tout le monde connaît, je n’avais aucune raison de croire que j’allais me retrouver en finale.

Et comment expliquez-vous alors ce parcours inattendu ?
C’est une bonne question ! (rires) Je pense qu’on a beaucoup travaillé avec Denitsa… et que le public nous aime bien. Parce que nous sommes simples, parce que nous sommes restés nous-mêmes.

Techniquement on vous a senti plutôt à l’aise dès le premier prime. Quelle expérience de la danse aviez-vous ?
Franchement j’ai bien caché mon jeu car je n’étais pas à l’aise du tout au début. Et je ne le suis pas beaucoup encore aujourd’hui. Pendant la semaine j’ai des doutes, et avant chaque prime j’ai un peu peur… Mon expérience de la danse ? J’avais pris des cours pour un tournage, Petits arrangements avec ma mère, avec Line Renaud. Je devais faire du breakdance et j’avais du apprendre une chorégraphie. Autrement, je n’avais jamais dansé avant, et encore moins des danses de salon.


Cette émission, c’est l’occasion de se dévoiler de façon parfois très intime. Avez-vous l’impression d’avoir révélé des choses aux téléspectateurs qui pouvaient vous suivre dans Pep’s ?

Révéler des choses, je ne suis pas sûr. Mais c’est vrai que je ne suis pas en train de jouer un rôle, je ne suis pas le Benjamin Vidal de Pep’s, je suis moi-même. Et pour le coup il n’y a pas de bluff : le mec que vous voyez dans les primes de Danse avec les stars, c’est celui que je suis dans la vie de tous les jours. J’essaie d’avoir le sourire, je vanne, je fais le con… tout en étant sérieux et rigoureux dans le travail.