LE CONCEPT

« Un dîner presque parfait » revient pour une autre saison ! Cette année, les candidats devront montrer leur générosité et leur créativité afin d’étonner leurs invités. Toujours au nombre de cinq, ils devront chacun leur tour, préparer un dîner et amuser ses invités et concurrents, lors d’une soirée. A la clé ? Le titre de meilleur hôte et une somme de 1 000€.
Chacun leur tour, les candidats devront faire en sorte que les invités soient conquis par le dîner, mais les candidats ne noteront pas que cet aspect. En effet, chacun des candidats seront notés sur la qualité de la cuisine mais aussi l’ambiance générale lors du dîner et le soin que leur hôte aura apporté à la décoration de la table.

LE PROGRAMME

  • Diffusion : Du lundi au vendredi de 16h40 à 18h50
  • Chaîne de diffusion : W9
  • Production : Studio 89 Productions
  • Format : 50 minutes

LA VIDÉO

L’INTERVIEW

Un dîner presque parfait : Norbert Tarayre remet le couvert sur W9 !

La semaine du 23 mars 2015, Un Dîner presque parfait est à Paris pour une aventure culinaire exceptionnelle qui promet d’être… plutôt rock n’roll ! Car Norbert Tarayre, finaliste de Top Chef 2012, est l’invité spécial de cette édition très particulière. Les autres candidats – Laury, Ecclésiaste, Odile et Amandine – risquent de s’en souvenir longtemps ! Dès le premier jour de l’aventure, le chef autodidacte au tempérament de feu va leur réserver une surprise de taille :

c’est incognito qu’il va préparer son dîner, caché dans la cuisine de son meilleur ami, qui sera son complice. Mais Norbert pourra bien sûr écouter tous leurs commentaires sur son dîner ! Comment les candidats vont-ils réagir quand ils découvriront qu’en réalité c’est Norbert qui a cuisiné, et que c’est bien avec lui qu’ils vont passer toute la semaine ? Le chef à la gouaille légendaire va-t-il les séduire avec son dîner entièrement placé sous le signe de l’oignon ? Entre surprises, fous rires et conseils de chef, préparez-vous à une semaine riche en rebondissements !

BONUS

Le clash le plus célèbre de l’émission.

Le vendredi 16 janvier, W9 concluait une semaine endiablée du Dîner presque parfait. Dès le 12 janvier, Stéphanie, Sébastien, Céline, Pierre-Loïc et Sandra se sont reçus mutuellement en vue de noter la soirée passée ensemble à Grenoble.
Et très vite, la jeune Sandra s’est distinguée par ses commentaires acerbes et ses remarques insultantes provoquant la colère de certains de ses camarades de jeu. Le clou du spectacle a eu lieu ce vendredi autour d’un dîner terroir sur le thème du Cabaret organisé par la jeune fille.
Tout au long de la soirée, Sébastien a enchainé les critiques sur le repas en assénant un « Je m’attendais pas à un repas comme celui-là  ». Le pire viendra lorsqu’il comprendra qu’il y a des fruits en boite dans la salade de fruits préparée par la jeune fille. Le comptable n’en croit pas ses oreilles : « J’aurais eu honte de servir des fruits d’une boite de conserve. On est dans un dîner culinaire… »
« Un conseil, ferme ta gueule. Tu ne vas pas commencer à me casser les c***, car si je me lève, tu vas vraiment avoir mal » lui assène alors Sandra avant de lui lancer un verre d’eau en pleine figure avec, à la clé, une insulte : «  Espèce de b***. Casse toi. »

Sebastien décide alors de quitter les lieux. Sandra, à la fois ravie et en pleurs, s’explique face camera : « Moi je suis cash, un verre à la g*** et y se barre ! » ajoutant « Je me suis cassé le c** toute la journée quoi, c’est bon… Il va se faire enc*** c’est tout quoi.  »
Ce dîner explosif a retenu l’attention de 490 000 téléspectateurs, soit 4.4% du public présent devant son poste de télévision entre 17h15 et 18h15. Un pic à 675 000 curieux a même été enregistré en cours de diffusion. L’émission signe ainsi un nouveau record.
Au final, Pierre-Loïc a remporté la compétition avec 6.9/10 pour son menu 100% végétarien, Stéphanie a obtenu 6.4/10, Sébastien 6.1, Sandra 5.5 et Céline 5.4/10.
Tout au long de la semaine, Un diner presque parfait a permis à W9 d’être la troisième chaîne nationale dans cette tranche horaire sur les ménagères de moins de 50 ans avec 6.2% de part d’audience sur cette cible. Elle a atteint 5.8% sur les moins de 50 ans.